Guérir l’anxiété et la dépression par la psychothérapie Brainspotting

Je vais vous expliquer en quoi consiste la psychothérapie Brainspotting. C’est une technique de psychothérapie absolument surprenante.

En 2014, j’ai été le premier en France à découvrir la psychothérapie Brainspotting. Cette découverte a eu lieu par hasard en faisant des recherches sur internet. Après avoir lu le livre de David Grand, le découvreur du Brainspotting, j’ai décidé de me former à cette psychothérapie en Hollande puis en Allemagne. J’ai par la suite rencontré David Grand pour la phase 3 du Brainspotting puis j’ai fait de nombreux trainings jusqu’au « Master Class ». Je rencontre plusieurs fois par an David et, à chaque fois, c’est une opportunité d’augmenter mon expertise. Depuis j’ai des milliers d’heures de sessions avec mes patients. Avant que je ne découvre la psychothérapie  Brainspotting, je ne pensais plus pouvoir être bluffé. Quand j’ai suivi le training, j’étais  sceptique et critique. Dans la psychothérapie EMDR il y a des stimulations bilatérales. En psychothérapie Brainspotting, il n’y a pas de mouvements oculaires.

Le patient va fixer son regard sur un pointeur ou n’importe où dans la pièce et le retraitement du trauma ou du problème va se passer sur ce spot.  Dans la forme avancée, on peut travailler sur plusieurs spots. On utilise aussi  une stimulation sonore bilatérale très lente, sous forme de bruits naturels ou de musique, et la plupart des thérapeutes l’utilisent en permanence.

Comme j’étais sceptique au départ, j’ai voulu voir si cette technique était vraiment une approche nouvelle. Dès la première semaine, j’étais très enthousiaste. Certains patients qui étaient bloqués dans leur traitement ont bien réagi. J’ai par la suite, utilisé dans mes sessions de Brainspotting, la musique et les sons naturels. Le Brainspotting est fondé sur la double harmonisation, le double accordage, entre le thérapeute et le patient qui sont tous les deux en pleine conscience (Mindfulness). J’ai eu l’occasion d’utiliser la technique avec des patients qui ont été victimes de traumatismes psychiques aiguës comme les attentats du 13 novembre, les attentats du bataclan. La rapidité du processus m’a surpris.

La différence entre la  psychothérapie Brainspotting et les autres techniques, c’est que le Brainspotting est une technique très intuitive. Il n’y a pas de protocole particulier, c’est une technique de psychothérapie. Les patients qui ont déjà fait de l ‘EMDR avec moi disent qu’ils ont vécus avec le Brainspotting un processus plus profond, qu’ils sont remontés plus loin sans aucun effort.

La psychothérapie Brainspotting a été inventée par David Grand. Je suis maintenant superviseur et formateur en Brainspotting après avoir fait de beaucoup de sessions avec mes patients, des supervisions et des sessions personnelles avec David Grand à New York  pour explorer de l’intérieur la technique.

David Grand à l’origine, pratiquait l’EMDR. Il a eu l’idée d’effectuer des mouvements oculaires très lents au lieu de mouvements rapides. Il s’est rendu compte qu ‘à certains endroits pendant les mouvements oculaires lents, il se passait quelque chose au niveau physiologique, des mouvements, des mimiques. Il a remarqué la richesse du matériel mnésique et de la rapidité du processus. Il a appelé cette technique le Brainspotting en raison de l’existence de spots.

Le brainspotting est fondé sur le fait qu’en fonction de la région où l’on regarde, on ne regarde pas la même activation émotionnelle par rapport à un événement traumatique ou un problème. David Grand a ensuite développé le Brainspotting Ressource pour les patients ayant un traumatismes psychiques complexes, les traumas étant plus difficiles à retraiter. Aujourd’hui, cette méthode est toujours en cours de développement.

La psychothérapie Brainspotting mérite vraiment d’être connue du grand public car elle apporte vraiment quelque chose de nouveau dans la psychothérapie. Cela représente pour moi la psychothérapie des années 2030. C’est l’avenir de la psychothérapie !

Je vous encourage à vous intéresser à cette technique. Le livre de David Grand a été traduit en français « La thérapie Brainspotting : Pour vous libérer de vos traumatismes et vos somatisations »

Quand il y a quelque chose de nouveau, l’esprit humain préfère rester sur les acquis et refuse le changement. Moi , je n’ai pas cet esprit là. Je n’adhère pas à une chapelle. Si dans 2 ans , il y a mieux que le Brainspotting, je m’y intéresserai.

Laisser un commentaire

20 − quatorze =

error: Contenu protégé !!