Brainspotting

Qu’est-ce que le Brainspotting ?

« Où vous regardez influence la façon dont vous vous sentez » David Grand.

Le Brainspotting est une nouvelle approche psychothérapeutique et neurobiologique qui utilise le champ de vision pour localiser les positions des yeux qui sont en rapport avec une activation neurophysiologique quand le patient évoque des expériences traumatiques ou des difficultés psychologiques.

Une fois localisées, ces positions de l’oeil ou Brainspots, par le biais de la fixation de l’oeil, conduisent à une résolution des problèmes profondément ancrés dans les zones du sous-cortex.
Le patient retraite le problème à travers un processus de pleine conscience. Il n’a pas besoin de parler.

Cette psychothérapie va permettre le retraitement de différents événements traumatiques, mais permet aussi de travailler sur différents problèmes comme les troubles anxieux, la dépression, les troubles du comportement alimentaires, les addictions.

Le Brainspotting est une nouvelle psychothérapie fondée sur la connexion corps-esprit.

Il a été découvert par David Grand, il y a une quinzaine d’années. Il l’a découvert en pratiquant l’EMDR natural flow.

Le Brainspotting repose sur le fait qu’en fonction de l’endroit où l’on regarde, on ne ressent pas la même chose. Quand un patient évoque un événement traumatique en fonction de l’endroit où il va regarder, il ne ressent pas la même activation émotionnelle, la même perturbation émotionnelle en fonction du spot c’est-à-dire l’endroit où est fixé le regard.

Le thérapeute Brainspotting utilise différentes façons pour trouver un spot ou plusieurs spots.

Une expérience traumatique est une expérience qui n’a pas été complètement intégrée. Le but de la psychothérapie Brainspotting va être d’obtenir une régulation émotionnelle à travers le corps, à travers la neurophysiologie pour que cette expérience traumatique soit complètement intégrée.

Il y a dans le Brainspotting de la pleine conscience ciblée, c’est-à-dire que le patient est amené à observer ce qu’il se passe en lui à vivre l’expérience interne. Le patient va pouvoir obtenir une régulation émotionnelle jusqu’au moment où la convocation de cette mémoire traumatique n’activera plus rien du tout.

Déroulement d’une séance de Brainspotting

La nouvelle psychothérapie Brainspotting
Formation Brainspotting avec David Grand

Dans la technique du Brainspotting, il n’y a pas d’interprétation, il n’y a pas de verbalisation nécessaire. Cela pourrait ressembler à de l’hypnose, mais il n’y a aucune suggestion.

Le Brainspotting est un modèle ouvert intégratif en évolution. Il peut s’intégrer avec d’autres techniques notamment des techniques de somatic-experiencing, de sensorimotor psychotherapy, d’internal family system (IFS).

En 2014, j’ai été le premier en France à découvrir la psychothérapie Brainspotting. Je l’ai fait connaître en France au public par mes vidéos.
Cette rencontre avec la psychothérapie Brainspotting a eu lieu par hasard en faisant des recherches sur internet.

J’ai décidé de me former dans la psychothérapie Brainspotting en Hollande puis en Allemagne. J’ai par la suite rencontré David Grand pour la phase 3 du Brainspotting puis j’ai fait de nombreux trainings en Brainspotting jusqu’au « Master Class de Brainspotting »  

Depuis j’ai des milliers d’heures de sessions de psychothérapie Brainspotting avec mes patients. Avant que je ne découvre la psychothérapie Brainspotting, je ne pensais plus pouvoir être bluffé.  En psychothérapie Brainspotting, il n’y a pas de mouvements oculaires. Le patient va fixer son regard sur un spot et le retraitement Brainspotting va se passer sur le spot ou sur plusieurs spots dans le Brainspotting avancé. En psychothérapie Brainspotting, on utilise une stimulation sonore bilatérale très lente.

La psychothérapie Brainspotting a été inventée par David Grand que j’ai rencontré à de nombreuses reprises.

Je suis maintenant superviseur et formateur en Brainspotting après avoir fait de beaucoup de sessions avec mes patients, des supervisions et des sessions personnelles avec David Grand à New York. J’ai donc pour exploré de l’intérieur la technique.

Je fais régulièrement le déplacement à New York pour continuer à être supervisé par David Grand.

La formation en Brainspotting est un processus développemental.

La psychothérapie Brainspotting représente pour moi l’avenir de la psychothérapie.

Je suis superviseur et formateur Brainspotting accrédité par David Grand c’est ici

Alors Brainspotting ou EMDR ? c’est ici

error: Contenu protégé !!